Plus qu’une simple newsletter dont le but est de déclencher quelques ventes supplémentaires, nous allons aujourd’hui aborder la stratégie emailing dans son entité. Son objectif : concevoir une expérience client agréable qui amènera les prospects à s’engager, fidéliser les clients déjà abonnés et générer des ventes. Les secrets d’une campagne emailing réussie résident dans la qualité des échanges, des relations nouées et dans la manière dont les clients/prospects perçoivent les produits et l’entreprise elle-même. Alors, comment mettre au point une bonne campagne emailing ? Focus.

Campagne emailing : collecter, accueillir, relancer, tenter, fidéliser, s’adapter

1) Collecter

La première étape de la campagne emailing consiste à collecter des adresses mails, car sans elles, votre campagne n’a pas grand sens, vous en conviendrez. À cette fin, pas de secrets, il s’agit de convaincre le prospect présent sur votre plate-forme de vous la donner, mais aussi de l’emmener à souscrire à votre campagne. Pour atteindre ce premier but, il vous faudra, la plupart du temps, charmer votre visiteur. Présentez-lui les avantages de souscrire à votre programme, dites-lui ce qu’il va y gagner et aussi ce qu’il y perdrait à ne pas le faire !

2) Accueillir

Vous avez collecté un nombre d’emails assez conséquent pour lancer les premiers envois ? Très bien, dans ce cas, il est temps de passer au contenu de votre campagne et de la soigner en bonne et due forme. Ce premier email est d’une importance capitale. Pourquoi ? Car, il entame la relation avec votre prospect. C’est grâce à celui-ci que votre client potentiel va se faire une idée de votre marque et de vos produits.

Pour mettre toutes les chances de votre côté et pour éviter le fameux « désabonnement », il est dans votre intérêt de personnaliser ce premier mail autant que possible. Il est aussi primordial de l’expédier dans les 24 heures qui suivent l’inscription. Le prospect est encore « chaud ». Il faut profiter de cette période pour vous mettre en valeur.

Campagne emailing

3) Relancer

Un des avantages de la campagne emailing réside dans la possibilité de relancer un client potentiel, notamment lorsque celui-ci n’a pas validé son panier. Nombreux sont les clients qui remplissent leur panier et qui changent d’avis au dernier moment. Un petit rappel sympathique, voire humoristique, peut amener le client à finaliser ses achats !

4) Tenter

Votre campagne emailing commence à générer des revenus ? Très bonne nouvelle. Toutefois, il ne faut pas se dire que tout est gagné. Loin de là. En effet, il est de votre devoir de nourrir cette relation naissante en continuant de l’alimenter. En plus de tenir votre client informé des nouveautés et des promotions, pourquoi ne pas lui proposer des produits complémentaires à celui qu’il s’est offert lors de son dernier passage sur votre site. Le but : tenter votre client avec des articles qui lui seront utiles !

5) Fidéliser

Le marketeur que vous êtes baigne, sans nul doute, dans les réseaux sociaux au quotidien. Alors, pourquoi ne pas intégrer à vos campagnes emailing des liens redirigeant vers vos pages ? Les clients sont très friands des social networks, car ces derniers leur permettent de s’informer différemment. Les réseaux sociaux sont des canaux d’information divertissants et ludiques. Loin de la publicité pure et dure, les prospects ont plus de facilité à suivre une marque via les réseaux sociaux que via une newsletter classique. Amener le client à se tenir au courant de vos actualités par le biais de plusieurs canaux est un excellent moyen de le fidéliser.

6) S’adapter

Que mettre dans sa campagne emailing ? Les réponses à cette question sont nombreuses. Tout dépend de votre secteur d’activité et de vos actualités. Dans tous les cas, il se révèle intéressant d’inclure des vidéos, des jeux, des concours pour renforcer l’engagement de son prospect. La technique consiste à s’adapter aux nouveaux canaux d’information. L’internaute aime s’informer par le biais de la vidéo. Rapide, compréhensible et simple, la vidéo est appréciée pour sa praticité.

Il est aussi fortement recommandé d’adapter sa campagne emailing à la saison : été, hiver, soldes, Noël, Saint-Valentin, Pâques…

Campagne emailing

Campagne emailing : réengagement et désinscription

La phobie du marketeur à l’origine de la campagne emailing : voir ses abonnés se désabonner. Même si votre client est en train de réaliser la procédure visant à ne plus recevoir d’emails de votre part, sachez que tout n’est pas forcément perdu. En effet, avant de baisser les bras et de retirer son adresse de votre liste, tentez un mail de réengagement. Le principe : informer le prospect qu’il ne fera bientôt plus partie de votre base de données et souligner les avantages qu’il va perdre s’il va au bout de la procédure.

Si, malgré vos efforts, votre abonné ne souhaite plus recevoir d’emails, invitez-le à s’exprimer sur le pourquoi du comment. Une fois les réponses à vos questions reçues, proposez de lui envoyer un contenu qui répond plus précisément à ses attentes. Cette technique a déjà fait ses preuves. Toutefois, si l’internaute est bel et bien décidé à vous quitter, n’insistez pas, cela ne fera qu’endommager l’image qu’il a de vous. Puis, vous savez ce que l’on dit : un prospect de perdu, dix de retrouvés 😉 .

Propulsé par WishList Member - Logiciel d'adhésion