Cher ami(e),

Nous sommes déjà à la 2ème partie de la méthode A.I.D.A, revue et corrigée par un aficionado du copywriting en quête d’une nouvelle forme de communication.

Cette méthode simple (vous n’avez plus qu’à suivre le mode d’emploi, exemples à l’appui) rassemble les grands leviers de persuasion pour engager naturellement n’importe quel client à passer à l’action.

Sans doute n’avez-vous pas encore pris de temps de rédiger votre premier argumentaire commercial à la manière d’un expert « new research » !

Vous attendiez sans doute la 2ème partie ?
Vous avez parfaitement raison.

Néanmoins, je ne peux que vous recommander de vous mettre à l’ouvrage à l’issue de cette lecture.
Sur un papier, rassemblez, toutes vos idées, tous les points indispensables à communiquer à votre client.
Laissez reposer 2 à 3 jours avant de les reprendre et de les intégrer dans la trame proposée.

Voici donc en 2ème partie les 4 étapes indispensables pour guider n’importe quel client au passage à l’action.

Souvenez-vous les 5 étapes précédentes (relire ici la méthode AIDA enfin revue et corrigée pour vous transformer en expert new research) vous ont servies à :

Déclenchez chez votre client un stimulus suffisamment fort pour l’inciter à passer à l’action.
Attention, ce n’est pas tant le convaincre d’acheter votre solution qui est important, mais plutôt de le faire adhérer à la vision de votre activité.

Ici, l’objectif est de le rassurer en lui proposant les bénéfices qu’il va obtenir en adoptant votre solution à court, moyen et long termes.
Il doit lui-même être convaincu du bien-fondé de votre prestation.

À partir de l’étape 8, votre client prend conscience qu’il a réellement besoin de votre méthode.
Déjà, inconsciemment, il sait qu’il va l’acquérir.

À condition, toutefois, ne pas le décevoir… comment tenir en haleine votre client et le guider tout au long de votre tunnel de vente ?

Nous allons le découvrir ensemble dans cette 2ème partie.

À l’issue de cet article, les clés de la persuasion adoptées dans la communication écrite mais aussi orale n’auront plus de secret pour vous.

Les 5 étapes précédentes vous ont servies à créer suffisamment d’attention pour séduire votre client et l’amener progressivement à rejoindre votre point de vue.
Voici la 6ème étape, sujet à gagner sa confiance.

 

6/ Expliquez à votre client comment vous avez trouvé cette solution ou comment vous pouvez prétendre à ces affirmations

« C’est en accompagnant des personnes qui avaient le même problème que vous que j’ai trouvé le moyen de… »

« J’ai moi-même vécu ce genre de problème à une époque de ma vie et ça m’a miné le moral, jusqu’au jour où j’en ai eu ras le bol et j’ai décidé de créer moi même une solution… »

«  J’ai testé des tas de solutions sans parvenir à un résultat tangible… J’ai arrêté de croire tout ce que l’on me disait au sujet de …jusqu’au jour où… »

Inutile d’écrire un roman.
L’intérêt est de créer une relation à travers votre histoire.
C’est un peu votre légende que vous mettez en perspective.

Attention, votre histoire doit être sincère et plausible, car une fois répandue vous ne pourrez plus faire machine arrière !


7/ Les bénéfices de votre solution

Ça rejoint sans doute les points 5 et 6, mais vous pouvez vous répéter.
Vous éduquez votre client et la pédagogie passe par la répétition (principe bien connu du marketing).
Expliquez votre solution, en apportant d’autres témoignages, en énumérant d’autres faits, en rajoutant des éléments supplémentaires, des exemples, certaines nuances.


8/ le résultat immédiat qu’ils vont obtenir

C’est l’un des points clés qui va intéresser tout de suite votre client.

Exemple :

« Si vous suivez à la lettre les 3 étapes de mes conseils, je vous garantis une différence dès la1er semaine d’utilisation »

Le résultat au terme de votre solution (vous évoquez ici plus l’objectif de votre solution à moyen/ longue échéance).

Exemple :

« Vous serez si motivé par les premiers résultats que reboosté vous perdrez sans vous en apercevoir vos derniers kilos en moins de 2 mois (les plus difficiles à perdre) »


9/ Mettez votre client face à ses responsabilités (principe du pied dans la mémoire)

Il doit comprendre que c’est maintenant ou jamais de passer à l’action.
«  Dans 1 mois ou 6 mois, quelle sera sa situation s’il ne fait rien ? ».
Il doit considérer que vous lui apportez l’opportunité de mettre fin ou d’atténuer sa douleur.
L’un des 2 leviers d’influence les plus importants chez l’être humain avec la recherche du plaisir


10/ L’offre irrésistible

À cette étape, votre client est convaincu qu’il doit acquérir votre produit, même si vous n’avez jamais évoqué de prix.
Cette étape est suffisamment délicate pour y apporter beaucoup d’attention.

Tout d’abord, en maximisant la valeur perçue de votre produit ou service.
Dans la tête de votre client, cette valeur perçue doit être supérieure à la valeur réelle du produit : «  vous devez lui en mettre plein la vue ! »

Évoquez des bonus, une promotion sur votre solution, un accompagnement spécifique et c’est là que nous arrivons au principe de rareté, pénurie et raison valide.

Pour créer vraiment de la rareté, n’hésitez pas à y inclure du marketing négatif, renforçant le côté sélectif de votre solution ainsi que votre sincérité donc votre sympathie.

Notez une mise en garde ou bien une à plusieurs recommandations.
« Attention, j’attire votre attention, la solution présentée ici est très efficace et je vous garantis 100 % de résultats, mais sous certaines conditions que je ne veux pas vous cacher… »

Autre exemple :

« Si vous croyez aux miracles, alors cette solution n’est pas adaptée à votre croyance… »

J’espère que cette trame fera vos heures de gloire.
Si vous souhaitez obtenir la version longue de cette trame (car elle existe en…14 étapes) envoyez un mail à cecile@profils-conso.fr je vous communiquerai par retour ce document.