Blogs, articles, avis, réseaux sociaux… Nous sommes à une époque où les consommateurs échangent entre eux dans un seul et unique but : donner et trouver de l’information. Si le marketing conversationnel s’est longtemps appuyé sur la consultation de fiches produit et sur l’envoi régulier de newsletters, aujourd’hui l’acheteur ne sortira par la carte bleue de son portefeuille à moins d’être documenté en bonne et due forme sur l’article qu’il convoite. C’est ainsi que le marketing conversationnel a lui aussi évolué, pour répondre à ce besoin en information qui ne cesse de grandir chez chaque client.

Marketing conversationnel

Quand l’avis se transforme en contenu

L’avis consommateur a véritablement révolutionné le marché. Il a permis de mettre le consommateur en confiance. L’avis incitait, et incite toujours à acheter ou non. Cependant, depuis la mise en lumière des faux avis sur le web, les acheteurs sont beaucoup plus méfiants ! « C’est sûrement un concurrent qui a écrit ça », « tu sais, les entreprises payent des gens pour qu’ils publient des avis positifs sur leur activité ». De cette façon, et même si l’influence de l’avis demeure, les consommateurs ne s’arrêtent pas à ça. Si ces derniers trouvent une bonne affaire, mais que l’article en question est désapprouvé, soyez sûr que vos acheteurs potentiels vont partir à la recherche d’informations complémentaires. Vous l’aurez compris : le simple avis a perdu de sa valeur. Les articles écrits par des blogueurs, les vidéos test ainsi que les remarques postées sur les réseaux sociaux viennent parachever ce besoin en données supplémentaires qui aidera le consommateur à se décider. Alors, faire un tri dans les avis les plus désobligeants, c’est une chose, mais encore faut-il assurer avec ses autres moyens de communication !

Marketing conversationnel

Marketing conversationnel : le digital au cœur du commerce

Inutile de vous dire à quel point le digital a un rôle prépondérant de nos jours. Pouvoir accéder à des comparatifs produit et acheter par le biais de son téléphone portable a ouvert un tout nouveau marché commercial. Le but étant ainsi de séduire le consommateur à l’aide de l’interactivité. Il ne faut pas seulement se contenter d’une plate-forme et/ou d’une application pour smartphone fonctionnelle, il est du devoir du commerçant de divertir le consommateur tout en prouvant de sa droiture et de son sérieux. Pas évident, n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, il a été prouvé que l’usage du digital amène la population à consommer d’avantage : cette dernière accède rapidement et simplement à toute l’information dont-elle a besoin pour prendre une décision.
Aux débuts de l’utilisation publique de l’internet et jusqu’à peu, les commerçants disposant d’un point de vente tremblaient à l’idée d’être concurrencés par les tarifs imbattables du web. Mais ça, c’était avant. Car, même s’il est vrai que la vente sur internet a connu ses heures de gloire, il est important de noter que la tendance est dorénavant à la qualité. Les clients d’aujourd’hui préfèrent mettre un peu plus cher et disposer d’un produit qui leur durera plus longtemps. Ainsi, internet ne vient voler la vedette que si les tarifs présentent une différence réellement significative. Qui plus est, nous revenons en arrière : l’acheteur a besoin de toucher et de voir avant de payer. Le consommateur est à la recherche de sécurité ; sécurité qui peut lui être procurée par le biais d’un contenu produit informationnel pertinent et actuel.

Vous l’aurez compris, le marketing conversationnel ne repose plus seulement sur « un dialogue » occasionnel. Le consommateur doit se savoir entouré, autant par des professionnels que par des informations. Votre rôle : donner à vos clients les clés de la prise de décision.

Propulsé par WishList Member - Logiciel d'adhésion