À une époque où les bannières, prospectus, affiches, pop-ups et autres formats publicitaires n’ont plus l’impact escompté, les marketeurs n’ont pas d’autres choix que d’élaborer de nouvelles stratégies pour séduire leurs prospects. Terminés les flyers dans les boîtes aux lettres, les SMS de promotions et les mails publicitaires… Le consommateur est à la recherche d’émotions. Faire appel aux sentiments de son prospect est la meilleure manière qui soit de l’amener à devenir client. L’émotion est à la base de tout acte d’achat. Ainsi, il est essentiel en 2016 de miser sur l’expérience client pour amener le consommateur à se décider. Focus sur le marketing des émotions, son utilité ainsi que sur les moyens de le mettre en place.

Marketing des émotions : les sentiments comme outil commercial

Comment fonctionne le marketing des émotions ? L’analyse des émotions est aujourd’hui chose possible grâce aux neuroscientifiques. Ces derniers ont mis au point des capteurs qui permettent d’étudier les réactions du système nerveux et les ressentis des consommateurs. Mélangez le tout à quelques algorithmes astucieux, et le tour est joué : vous avez à votre disposition un outil de dernière génération qui permet d’analyser les émotions des consommateurs en pleine utilisation de votre produit. Pratique, non ?
« Qu’est-ce qu’un marketeur peut-il bien faire avec ces données ? ». Plus qu’un simple test consommateur, l’analyse des émotions donne la possibilité de comprendre le futur acquéreur, de repérer les choses qui lui plaisent, et surtout celles qui lui déplaisent. Savoir ce qui émoustille le prospect permet également de mettre au point une offre/un produit adapté. Nous rentrons alors dans un processus de vente personnalisé, pensé pour chaque individu. Le consommateur n’est plus simplement un acheteur, il est une personne à part entière.

Marketing des émotions

Marketing des émotions : des professionnels encore peu enclins à franchir le cap

Vous l’aurez compris : le marketing des émotions est une véritable aubaine pour les marketeurs qui peuvent désormais comprendre les envies et les besoins de leurs clients dans les moindres détails. Malgré tout, ces professionnels du milieu du commerce sont encore peu nombreux à s’être lancés dans l’aventure. La question est donc « pourquoi » ? Il est vrai qu’une stratégie marketing tournée émotions peut coûter relativement cher. En effet, rentrer en possession des capteurs et des outils scientifiques nécessaires à ce type d’expérience requiert un certain budget. Qui plus est, le marketing des émotions amène à transformer sa stratégie marketing initiale du tout ou tout. Ce dernier élément est perçu comme un risque pour les marketeurs qui ont mis des années à mettre au point un plan commercial digne de ce nom. Cependant, inutile de vous rappeler que la société ainsi que ces modes de fonctionnement évoluent à vitesse grand V. En conséquence, il est du devoir des professionnels de muter au même rythme et d’aller de l’avant. Prendre des risques est le seul et unique moyen de progresser. Même si le marketing des émotions implique un coût conséquent, ce dernier est une évolution incontournable du milieu.