J-7. Le début de l’Euro de football 2016 sonnera à 21 heures précises avec le match France-Roumanie. Au total, plus de 2 millions de billets ont été vendus et près de 1,7 milliard d’euros a été investi pour offrir aux spectateurs un événement digne de ce nom. Plus qu’un simple divertissement national, le rayonnement continental de l’Euro est une chance à saisir pour toutes les entreprises du territoire. Et oui, L’Euro, ce n’est pas tous les jours, et c’est encore moins souvent qu’il se déroule en France. Il serait extrêmement dommage de ne pas profiter de l’occasion pour mettre son activité en avant ! « Très bien, mais comment ? ». C’est ce que nous allons voir ici.

L’Euro : un événement qui concerne !

56%. Voilà le nombre de Français qui déclarent être intéressés par l’Euro de football. Plus de la moitié de la population en clair ! Toutefois, nous sommes loin des 100%, ce qui signifie que tout le monde ne peut pas être visé par une campagne promotionnelle surfant sur la vague de l’Euro. Vous l’aurez compris, il s’agit de cibler les bonnes personnes… « Oui, mais de quelle façon ? ». Le professionnel que vous êtes dispose forcément d’informations sur sa clientèle. Ces données vous aideront à définir les individus potentiellement intéressés par l’événement. Notez que seules 44% de femmes ont prévu de suivre la compétition. Inutile donc de bombarder la gent féminine à tire larigot ! Même chose pour les hommes : seuls 67% seront derrière leur télévision le moment venu. D’où l’intérêt d’éplucher les données dont vous disposez pour cibler au mieux ! « Mais quels critères devrais-je prendre en compte ? ». Si Mr X vous a acheté un T-shirt de foot au cours des derniers mois, vous pouvez aisément estimer que c’est un client intéressé par l’événement. À l’inverse, si vous avez découvert que le même individu part en vacances pendant la compétition, mieux vaut cibler un autre client !
Chose sûre : les familles sont les plus concernées par l’Euro. En effet, le sport cultive l’esprit de solidarité. Il permet de réunir autour d’un seul et même centre d’intérêt ; le but étant de partager des moments ensemble !

L'Euro

44% d’indifférents

Nous vous le disions en début d’article : tout le monde ne compte pas suivre assidûment l’Euro. D’ailleurs, 44% ne comptent pas suivre la compétition du tout ! Alors, de qui s’agit-il ? D’après les experts, les jeunes actifs, les étudiants et les travailleurs agricoles ne s’intéresseraient aucunement à l’événement. Des exceptions, il y en a toujours. Cependant, ces informations vous permettent déjà de faire une première sélection !

Propulsé par WishList Member - Logiciel d'adhésion