SEO et Marketing : en 10 ans, le milieu du marketing, de la même manière que les métiers qui le composent, ont grandement évolué. À une époque où affiches, prospectus et pop-ups n’ont plus le même impact qu’auparavant, les marketeurs doivent changer de stratégie pour continuer de conquérir les consommateurs. À l’ère du web, le nouvel enjeu des professionnels de la vente que vous êtes consiste à mettre les moyens nécessaires en œuvre pour toucher les prospects de la toile.

À cette fin, pas de secrets : il vous faut connaître les bases du SEO pour mettre votre site internet et vos produits en avant. Plus facile à dire qu’à faire lorsque le référencement web et autres déviantes ne sont pas sa tasse de thé. Quoi qu’il en soit, cet article n’a pas vocation à vous apprendre à devenir un maître SEO. Le but de celui-ci : vous en présenter les grandes lignes afin de vous mettre dans la bonne voie. SEO et Marketing, c’est par ici !

SEO et Marketing : ce qu’il faut savoir

Nombreux sont les marketeurs à négliger l’influence d’un SEO optimisé. Pourtant, seul un bon référencement permettra de ramener de nouveaux clients.
Lorsque vous faites les magasins, le consommateur que vous êtes regarde les vitrines, se laisse tenter par ce qu’il voit. Les boutiques sont visibles ! Sur l’internet, ce n’est pas aussi simple. En effet, pour que votre point de vente soit perceptible de vos prospects, il faut faire en sorte qu’il arrive sous leurs yeux. Votre mission : vous débrouiller pour que votre client potentiel tombe sur votre plate-forme facilement après avoir rentré ses mots-clés dans le moteur de recherche. À cette fin, votre site internet doit se retrouver sur la première page de résultats. Être en haut de cette liste est encore mieux ! Plus vous gagnez de place, plus le nombre de ventes se multipliera. Alors, que faut-il savoir avant de se lancer dans le SEO ?

1 – Optimiser ses pages web, c’est bien, mais ça ne fait pas tout. En effet, améliorer son référencement faire partie d’un grand tout, d’une grande stratégie bien pensée. Mettre la main sur les mots-clés de votre secteur et truffer votre site internet de ces derniers ne suffira pas pour gagner de précieuses places dans les résultats des moteurs de recherche. Bien au contraire, cela serait contre-productif. Pourquoi ? Car, Google et ses acolytes ont mis au point des algorithmes permettant de détecter la sur-optimisation. Dans un tel cas de figure, ces mastodontes du web déclassent les plates-formes. Oui, vous perdrez des places ! Voilà une bonne raison de bien faire les choses et de s’entourer de professionnels compétents qui connaissent leur travail !

Faire connaître ses produits et ses services en bonne et due forme passe par la conception d’une véritable stratégie. Tous les outils doivent être utilisés pour créer du trafic et attirer votre public cible. Noms de produits/services, noms de domaine, intitulés des photos… Tous ces éléments rentrent en ligne de compte !

S

2 – Vouloir à tout pris concevoir un site internet pour tout le monde n’est pas une bonne idée. Rappelez-vous vos premiers cours de marketing : il vaut mieux essayer de satisfaire une tranche de la population plutôt que de vouloir séduire la terre entière. Pourquoi ? Car, il vous sera impossible de répondre aux besoins et aux envies de toutes les catégories d’individus ! Le combat est perdu d’avance ! Mais nous ne vous apprenons rien là. Quoi qu’il en soit, la règle s’applique également dans le milieu du SEO. Vouloir miser sur tous les mots-clés n’est pas une bonne tactique. En effet, il s’agit d’être aussi pointu que possible. Plus vous serez original et précis dans le choix de vos key words, plus vous aurez de chances de récupérer des clients pertinents. À quoi bon attirer des prospects qui n’en ont rien à faire de vos produits ?

3 – Chaque page doit être optimisée sur un mot-clé/expression. Voyez chaque page comme un mini-site. Ancres, images, liens, URL, titres, sous-titres. Concentrez-vous sur un key word à la fois. Plus les mots-clés seront nombreux, moins les algorithmes de Google et des autres moteurs de recherche arriveront à savoir sur quel terme vous vous êtes placé. Ne cherchez pas à en trop faire !

4 – Pensez viral ! L’internet a grandement évolué au cours de ces cinq dernières années. Alors que la mode était aux sites statiques, ce sont actuellement les coups de « buzz » qui permettent d’attirer du trafic important. Cependant attention, il ne faut pas tout mélanger, et surtout ne rien négliger !
Le référencement d’un site internet se fait sur le long terme. Oui, c’est un dur travail de longue haleine. Il ne faut en rien le délaisser au profit des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) sur lesquels ces coups de buzz se réalisent. Le trafic séduit sur les social networks n’est qu’éphémère.

En effet, après quelques jours, voire même quelques heures, celui-ci disparaît totalement. Toutefois, il vous aura, sans nul doute, permis de gonfler votre chiffre d’affaires. Un site internet ne peut pas marcher sans un bon référencement, de la même manière qu’il aura du mal à satisfaire vos attentes en matière de chiffres sans les réseaux sociaux. Vous l’aurez compris, SEO et social networks sont complémentaires.

5 – Penser que le travail de référencement s’arrête un jour est une grossière erreur. Désolée de vous décevoir, mais vous allez devoir vous occuper de votre site internet et de son classement tout au long de son existence pour conserver votre place de leader et pour continuer à gagner des places. Création de contenu, obtention de liens, optimisation sur de nouveaux mots-clés… Voilà comment le marketeur que vous êtes devra s’y prendre pour espérer voir son chiffre d’affaires web grossir et se stabiliser.

SEO et Marketing : quelques outils

Vouloir optimiser le SEO de sa plate-forme en bonne et due forme, c’est très bien. Cependant, la tâche se révèle être plus facile lorsqu’on dispose de quelques outils !
Avant d’entamer cette liste, il semble important de rappeler les missions du professionnel en charge du SEO :

1 – Lorsque le site est terminé, il est fortement recommandé d’analyser sa qualité SEO. Les entreprises disposant d’un budget référencement se tournent généralement vers une société spécialisée qui se chargera de réaliser un audit complet. Le but de la manœuvre : détecter les points faibles de votre site pour que vous soyez en mesure d’y remédier.

2 – Faire de la veille en matière de mots-clés est indispensable. S’il va de soi qu’un travail de recherche en amont est nécessaire pour intégrer à votre plate-forme les key words pertinents à votre secteur d’activité, il faut savoir que les termes en vogue évoluent constamment. D’où l’intérêt d’avoir sous la main des outils qui vous permettront de suivre les tendances !

SEO et marketing

3 – Disposer d’outils pour analyser ses backlinks ainsi que ceux de ses concurrents est un autre impératif. « Des backlinks ? ». Oui, il s’agit de liens externes qui se trouvent sur d’autres sites internet et qui redirigent vers votre plate-forme. Plus ces liens seront nombreux et à connotation positive, plus le nombre de visiteurs sera important. Ce type d’outil vous permet également d’analyser la stratégie de la concurrence : « pourquoi est-elle mieux placée que moi dans les résultats des moteurs de recherche ? », « où sont ses backlinks ? », « vers quel type de site se dirige-t-elle pour les placer ? », etc.

4 – Le duplicate content est un des fléaux contre lequel tout responsable SEO doit continuellement se battre. En effet, les administrateurs peu scrupuleux pullulent la toile. Ces derniers n’hésitent pas à copier/coller le contenu des sites concurrents et à le publier sur leur plate-forme, comme si c’était le leur. Même si Google détecte ce genre de supercherie, cela peut prendre du temps ; temps pendant lequel votre trafic diminue. Qui plus est, ce n’est pas au voleur de contenu de récolter tous les fruits SEO de votre dur labeur ! Si vous ne prenez pas le temps de signaler la fraude, les moteurs de recherche peuvent penser que vous êtes le copieur, et non l’inverse ! Pour éviter de perdre du temps, il est avisé de régulièrement effectuer un travail de veille.

Et les outils dans tout ça ? Pas de panique, nous y arrivons !

Outils d’analyse SEO : Google Analytics, Google Search Console, , Google Structured Data Testing Tool

Trouvez des mots-clés : Google Keyword Planner, Ubersuggest, Answerpublic, Google Trends

Analysez vos backlinks : LinkSearching, SEO Cleaner

Détectez les duplicate contents : Copyscape